L'histoire de l'entreprise

1880-origines 1880

L'Histoire de Clavière débute en 1880, à Dole dans le Jura. Jean Clavière alors garçon de boucher, rachète à son patron le fonds de commerce de la charcuterie RECOUVROT BARRAUX, où il a été formé. La charcuterie change de nom est devient CLAVIERE. Elle se situe en plein centre de Dole, à deux pas de la Collégiale Notre Dame de Dole.

  1932 Georges CLAVIÈRE succède à son père et développe la Charcuterie familiale.
  1948 Construction d’un nouvel atelier au centre-ville de Dole, rue Marcel AYME. Il sera agrandi progressivement jusqu’ en 1955.
  1963 Jean-Marie CLAVIÈRE, reprend l’affaire familiale suite au décès de son père. Bien qu’il ait appris le métier avec son père et son équipe, il développe l’expertise de l’entreprise en se formant à l’Ecole de la Charcuterie à Paris et lors de stages en Allemagne. La charcuterie familiale devient la société CLAVIÈRE.
  1971 L’entreprise familiale prend une autre dimension avec la construction de la 1ère usine CLAVIÈRE , rue d’Azans à Dole. La société est alors un charcutier traiteur généraliste avec une large gamme de produits : saucisses, jambon persillé, boudins, jambons, saucissons, terrines, produits de charcuterie pâtissière.
bel'morteau 1972 Reprise de la société Bel’morteau à Gilley dans le Doubs, spécialisé dans la fabrication de saucisse de Morteau
  1985 Rachat de l’entreprise Rosemont à Besançon, un acteur majeur de la charcuterie local, fabriquant de saucisses de Morteau et Montbéliard
1992 Les premiers produits Clavière en libre service 1992 Les premiers produits CLAVIÈRE arrivent en libre-service en grande distribution.
  1995 Construction d’une nouvelle usine de 6 000 m² avec deux Tuyés pour le fumage traditionnel, avenue de Verdun à Dole
  1998 Développement du savoir-faire avec l’acquisition d’un atelier de Jambon Persillé de Bourgogne à Genlis en Côte d’Or
  2009 Destruction de l’atelier de Genlis suite à un incendie. La production de Jambon Persillé de Bourgogne est transférée sur le site de Dole.
2010 saucisse-morteau-IGP 2010 La saucisse de Morteau reconnaissable par sa cheville en bois obtient l’IGP.
2013 saucisses-de-montbéliard-IGP 2013 Les saucisses de Montbéliard obtiennent à leur tour l’IGP.